top of page

Règle universelle, inspirée des us et coutumes, Landmarks, ou anciens devoirs | GLNP (Portugal)

Se référant à la table d'émeraude et aux principes hermétiques, certains Francs-Maçons pensent que l’Ordre maçonnique terrestre entre en résonance avec l'Ordre maçonnique universel, cosmique ou intérieur.


Encore faudrait-il pour cela que la règle qui fonde l’ordre maçonnique humain soit, elle aussi, en correspondance avec une Règle universelle qui animerait l’Ordre maçonnique universel et l'univers.


C'est pour cette raison que toutes les règles maçonniques de tous les ordres maçonniques terrestres se réfèrent à une Règle universelle, inspirée des us et coutumes, Landmarks, ou anciens devoirs, qui fondent "La" Tradition initiatique.


Dans la réalité terrestre, la règle est par nature, sinon par essence, ce qui fonde un ordre maçonnique en ce qu'il a d'humain.


Tout ordre humain est le résultat d'une règle librement choisie.


C'est la règle qui fonde le mode d'existence de l’ordre, son fonctionnement, son sens.


La règle maçonnique est inscrite dans la constitution de chaque obédience.


Chaque Franc-Maçon jure librement dans sa Loge de respecter la règle maçonnique, chaque Loge fait obédience à sa Grande Loge en se soumettant à la Règle dont celle-ci est la gardienne.


Après avoir été démocratiquement votée, la loi nous environne et s’impose à tous. La règle est librement choisie. Transgresser la loi expose à une répression.


Transgresser une règle librement choisie n’a pas de sens, c'est ipso facto refuser le sens de la règle et s’exclure de l’ordre qu’elle infère, sans qu’il soit à proprement parler question de sanction.


La discipline de l’ordre ne juge pas.


Elle se borne à constater aux yeux de tous les manquements à la Règle et donc l’auto-exclusion de leurs auteurs.


La Règle qui fonde la GLNP est la règle en douze points .


@Texte de 2004 | @ Alain et Pierre Colaneri

 

Artigos Relacionados:





Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page