top of page

LES LÉGENDES COMPAGNONNIQUES ET L’HISTOIRE

[LES LÉGENDES COMPAGNONNIQUES ET L’HISTOIRE]


Que savons-nous au juste des trois fondateurs légendaires ?


De quand datent leurs légendes ?


En existait-il d’autres autrefois ?


Voici quelques-unes des questions que je développerai dans une conférence à la rentrée.


# 3 - Le légendaire de Maître Jacques est surtout connu par le récit de son assassinat par de mauvais compagnons dans le massif de la Sainte-Baume où il menait une vie très pieuse, ainsi que le montre son "acte de foi et de remerciement" tel que rapporté par Agricol Perdiguier : "Dieu Tout-Puissant, souverain Maître de la Terre, toi qui d’un seul regard peux faire rentrer le monde dans le néant d’où tu l’as fait sortir, je te salue Ô Roi des Rois, prosterné devant le trône de ta Majesté toute-puissante, je te remercie de la sagesse que tu as accordée à tes élus afin que je puisse adorer ton nom en quelque endroit que ce soit de la terre où je porterai mes pas."


Maître Jacques était-il un saint ?


La question se pose d'autant plus qu'à explorer attentivement les détails de cette version de la légende datant du début du XIXe siècle, on voit bien que les chrétiens et les francs-maçons se sont encore une fois inspirés de la tradition orale compagnonnique pour écrire, les uns, le martyre de saint Jacques le Mineur, achevé d'un coup de marteau de foulon au pied du Temple de Jérusalem aux premiers temps du christianisme, ou encore, les autres, le meurtre d'Hiram dans l'enceinte de ce même temple lors de sa construction… (J'ironise affectueusement.)


Détail d'une gravure du XVIe siècle représentant, à droite, saint Jacques le Mineur tenant un livre (sans doute le fameux Saint-Devoir de Dieu et des Enfants de Maître Jacques ) et relatant, au centre, son martyre.


Tags:

0 comentário

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page