top of page

SCdP (2004) qui est le gardien et le conservateur du Rite Écossais Ancien et Accepté en Portugal

«Vous venez d’accéder» au site du Suprême Conseil de Portugal (2004) qui est le gardien et le conservateur du Rite Écossais Ancien et Accepté en Portugal.


À ce titre il veille à ce que les accès aux différents secrets de la Franc-maçonnerie se fassent selon les formes traditionnelles.


Certes les secrets de la maçonnerie sont souvent divulgués, mais le contexte rituel dans lequel ils sont transmis, l’ordre dans lequel ils sont communiqués avec des paliers entre les degrés, la vérification que l’enseignement de chacun de ceux-ci soit assimilé avant de conférer le suivant, caractérisent la démarche initiatique du Rite Écossais Ancien et Accepté.


L’enseignement maçonnique est délivré dans des Loges, par la pratique de rituels variant selon les degrés et les Rites.

Le Rite Écossais Ancien et Accepté comprend trente-trois degrés. Les Grandes Loges Symboliques gèrent les trois premiers; les Suprêmes Conseils les trente suivants. Le mode de fonctionnement des Suprêmes Conseils leur est propre et différent de celui des Obédiences Symboliques


Principes Tous les Suprêmes Conseils du monde régulièrement constitués sont régis par les mêmes textes. Ils possèdent donc un fonctionnement identique et des caractères communs. Ainsi, – il ne peut exister qu’un seul Suprême Conseil par pays. C’est le premier constitué. Toute création postérieure est une usurpation qui est contraire aux Principes constitutionnels des Suprêmes Conseils; la création d’un Suprême Conseil ne se fait pas par octroi d’une patente, mais à partir d’un seul Souverain Grand Inspecteur Général 33e, présent sur un territoire inoccupé, qui coopte un autre 33e, puis à eux deux un troisième jusqu’à ce que le nombre 9 soit atteint par cooptations successives, toujours à l’unanimité. Le Suprême Conseil est alors constitué. un Suprême Conseil est un Atelier particulier comprenant un minimum de 9 et un maximum de 33 membres titulaires du 33e degré. Il peut travailler, et élever des Frères, à tous les degrés du Rite. – il conclut avec les candidats à sa Juridiction un « contrat réciproque » nommé « obligation » par lequel le Suprême Conseil s’engage à communiquer les degrés, à mettre à disposition le matériel correspondant et les ateliers nécessaires, à contrôler la progression initiatique des Frères, à vérifier l’application et la pratique du contenu initiatique dispensé dans ses ateliers et à décerner les titres maçonniques acquis au fur et à mesure de la progression des Frères. En contrepartie, le candidat prête des serments successifs, au fur et à mesure de ses initiations, et s’oblige à se conformer aux Règlements Généraux, décrets et décisions du Suprême Conseil de Portugal. La Juridiction


Le Suprême Conseil de Portugal crée, selon les besoins, des ateliers de différents degrés afin de permettre aux Frères de travailler rituellement.


Conformément à ses coutumes, le Suprême Conseil de Portugal installe et place sous son autorité juridictionnelle des :


– Loges de Perfection du 4e au 14e

– Chapitres du 15e au 18e

– Aréopages du 19e au 30e

– Tribunaux 31e

– Consistoires 32e

– Conseil Suprême 33e


Ces corps constitués, indépendants les uns des autres, disposent d’une organisation et d’une hiérarchie internes. L’ensemble des ateliers est dénommé traditionnellement Juridiction.


Le Suprême Conseil statue sur toutes les affaires concernant ces Ateliers.


Fonctionnement interne


Le Suprême Conseil est composé d’au moins 9 et d’au plus 33 membres actifs choisis par cooptation unanime parmi les Souverains Grands Inspecteurs Généraux du 33e degré. Ils sont cooptés à vie, et cessent d’appartenir aux ateliers de la Juridiction.


Il élit en son sein, pour une durée de neuf ans renouvelable, le collège des Grands Officiers qui comprend au moins neuf membres.


Le fonctionnement du Suprême Conseil est collégial, aucun de ses membres n’est admis à faire individuellement acte d’autorité ou à le représenter, sauf s’il a reçu délégation à cet effet.


À sa tête est placé le Souverain Grand Commandeur qui préside et représente de façon permanente le Suprême Conseil, et s’il est empêché, est suppléé par le Lieutenant Grand Commandeur.


Il se réunit au moins quatre fois par an en Tenue plénière. Certaines décisions ne peuvent être prises que par cette assemblée plénière siégeant à des majorités qualifiées.


Admission au sein de la Juridiction


Le Suprême Conseil de Portugal élève aux degrés supérieurs du Rite des Maçons qu’il en juge dignes par leurs mœurs, leur caractère, leur comportement, leurs vertus maçonniques et leurs aptitudes.


Une proposition d’élévation au 4e degré doit être formulée par un membre d’un atelier de la Juridiction ou, exceptionnellement par candidature spontanée formulée par courrier auprès du Grand Secrétariat.


Pour être admis, il faut :


Être Maître Maçon d’une obédience symbolique ou d’une loge symbolique reconnue régulière par le Suprême Conseil. Ne pas appartenir à un atelier supérieur ou symbolique d’une Juridiction non reconnue;


– Avoir adhéré à la Déclaration des Principes Universels des Suprêmes Conseils réunis à Lausanne en 1875;


Demander à se placer sous la Juridiction du Suprême Conseil, s’engager à se conformer aux Règlements Généraux, aux décrets et décisions du Suprême Conseil et signer une obligation;


Avoir été nommé au degré par le Suprême Conseil de Portugal.



0 comentário

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page