Buscar

A lire jusqu’au bout, c’est mieux !

A lire jusqu’au bout, c’est mieux ! - Alain BRAU, Grand Maître Provincial d’Alsace, GLNF


Journée intéressante, où tu te rends compte que tu dois persévérer dans la “communication” positive et surtout dé fantasmer notre Ordre.


Une belle discussion, malheureusement écourtée avec une amie qui m’interpelle sur ma “com”, me précisant qu’elle ne comprend pas toujours tout, et pourtant...


Dans la discussion elle me fait part de rencontre quotidienne avec des Maçons (Qui n’étaient pas de mon Obédience...mais cela ne change pas la situation) qui LOGEAIENT…Pas loin de chez elle, et qui avaient des attitudes incompréhensibles, voire détestables, au vu des valeurs que nous prônons, et surtout étonnant par rapport aux messages que j’essaie de passer sur les réseaux.


Je la remercie sincèrement, et je l’ai invité à reprendre très prochainement cette discussion qui sera surement passionnante, et en même temps une petite visite en nos locaux afin d’avoir, en plus, une explication concrète, sur ce que nous faisons en Loge.


Oui, mes amis, parler, discuter, écrire, insister, parfois lourdement et rappeler, que la maçonnerie à un but, l’amélioration de l’être, de soi, par un travail permanent lié à des rituels et rappeler que la Franc-maçonnerie est un système particulier de morale enseigné sous le voile de l'allégorie au moyen de symboles.


Mais j’avoue que cette phrase tirée des Écossais d’Ecosse;) me convient mieux :

"La FM tend à rendre meilleurs les hommes bons, mais elle ne peut pas rendre bon les mauvais" ("Freemasonry tries to make good men better, it cannot make bad men good")

Oui voilà pourquoi, nous rencontrons encore chez nous des cas et ces cas, si minimes soient-ils, nous font malheureusement beaucoup de mal, les fameux erreurs de casting, comme toutes structures d’ailleurs...


Ma charge, accompagné de mes Officiers est d’essayer et ou de tenter également de faire respecter qu’il n’y ait pas de déviance de comportement, je rajoute entre autre…Car bien évidemment, leur charge est beaucoup plus vaste dans le fonctionnement de notre organisation.


C’est pas simple, mais je pense, que cette communication est vitale, surtout en France, seul pays où les Francs Maçons, ont cette habitude extrême de se cacher, par un secret, qui n’en est pas…


Pour conclure je dirais !


"Pour le public un Franc-maçon sera toujours un vrai problème qu'il ne pourra résoudre à fond qu'en devenant Maçon lui-même. "


Ai-je été clair ?


Bonne soirée


Alain BRAU Grand Maître Provincial d’Alsace


#GLNF #AlainBrau #GrandeMaître #Alsace