Buscar
  • My Fraternity

"[AU GODF] NOUS PRATIQUONS TOUS LES RITES PUISQUE NOUS EN SOMMES PROPRIETAIRES … "


Por se acreditar que este tema é relevante em França, publicamos uma reflexão pública de Alain Graesel, antigo Grão-Mestre da Grande Loja de França. Actualmente é o Presidente da Confederação Internacional das Grandes Lojas Unidas. Esta reflexão é uma consequência da intervenção do Grão-Mestre do Grande Oriente de França, no dia 1 de maio, em Paris.

"[AU GODF] NOUS PRATIQUONS TOUS LES RITES PUISQUE NOUS EN SOMMES PROPRIETAIRES … "

Mon cher Jean-Laurent Turbet une guéguerre - fraternelle comme toujours - t'oppose à quelques frères du GODF, après que tu as exprimé un avis non validé par la police de la pensée maçonnique au sujet de la manifestation au Mur des Fédérés le 1er mai.

Je précise - car c'est un élément de compréhension de la polémique - que contrairement à toi je ne suis pas un soutien d'E. Macron.

Je te donne donc ci-dessous une info que tu n'as peut-être pas.

Tu n'étais pas présent dans le Grand temple Pierre Brossolette à Puteaux lors de la cérémonie de fin de convent de la GLDF en juin 2009 (à ma descente de charge) lorsque le GM du GODF a déclaré dans son allocution que "[AU GODF] NOUS PRATIQUONS TOUS LES RITES PUISQUE NOUS EN SOMMES PROPRIETAIRES, mais nous pratiquons aussi le REAA d'une manière tout à fait traditionnelle car pour nous le GODF est aussi une obédience spiritualiste. C'est une obédience qui atteint à la transcendance, etc..." (sic).

A l'écoute de ce discours, après un bref moment de sidération dû sans doute à la surprise, les 350 présents, frères et sœurs de toutes obédiences et pays (60 obédiences présentes) n'ont pas pu s'empêcher de rire sous cape, certains même un peu bruyamment – trop à mon avis - ce qui a moyennement plu à l'auteur de la formule, donc agacement, portes qui claquent, etc…

Comme ce GM s'est retiré avec sa délégation sans rester au déjeuner je n'ai pas eu l'occasion de lui demander s'il s'agissait de PROPRIETE INTELLECTUELLE – ce qui aurait signifié que le GODF est (en plus de tout ce qu'il est déjà) aussi "l'auteur, concepteur, inventeur, fondateur" du REAA – ou s'il s'agissait de PROPRIETE COMMERCIALE – avec marque déposée à l'INPI.

Car ceci aurait signifié qu'il aurait pu, pour ces deux motifs, peut-être facturer un droit d'usage à toutes les obédiences travaillant avec les rites dont il se proclame "propriétaire".

Il ne le fait peut-être pas par pure et authentique générosité fraternelle. Il faudra alors penser à le remercier.

Mais c'est peut-être aussi parce qu'il ne se sent pas fondé à le faire…. Et là ce ne serait que le fait de sa lucidité, ce qui pour des maçons est assez fréquent. Perso j'opte pour la réponse B.

J'ai d'autant plus regretté la péripétie que je considère, comme d'autres, le GODF comme une grande obédience - même si ce n'est pas la mienne - et que j'avais eu pendant deux ans une relation de très bonne qualité avec le GM du GODF précédent, JM Quillardet.

Cela avait été facile de bosser avec lui, même si quelquefois nous nous étions un peu frités. Mais j'ai compris ce jour-là que le GODF est à la maçonnerie en France ce que Rome est au catholicisme dans le monde : la parole divine. 😁

Et si tu n'es pas d'accord avec Rome mon frère, Rome t'envoie Torquemada.

Je me réjouis donc aujourd'hui encore d'avoir fait sortir la GLDF de l'association dite "Maçonnerie française" fondée en 2003, qui était censée rassembler - à égalité d'expression et de droits – neuf obédiences françaises signataires au motif de la démarche et des valeurs qu'elles étaient réputées avoir en partage. Mais comme souvent, j'avais constaté dès 2004, lorsque j'étais GM adjoint de la GLDF, que dans cette égalité, certains étaient plus égaux que d'autres ….. tu ne devineras jamais lesquels…. 😁

J'ajoute de surcroit que la marque "Maçonnerie française" avait été déposée par le GODF lui-même tout à fait curieusement à l'insu du plein gré des autres obédiences …. et j'ai également demandé la radiation de cette marque à mon arrivée à la grande maitrise en 2006.

Je me trompe sans doute, mais je crois que ce qui énerve un peu le GODF c'est que la GLDF, qui selon les experts est donc née de rien ou presque - quasiment sous X - …. a été portée par ce qu'un historien – un vrai que j'admire et que personne ne suspectera de GO phobie ni de GL philie puisqu'il s'agit de Charles Porset - a lui-même appelé une "déferlante". Cette "déferlante" selon la formule de Porset c'était le REAA, qui, à partir de 1804 s'est progressivement constitué en puissance maçonnique significative au travers du SCDF qui a porté en son sein, sous des noms différents et pendant plusieurs décennies, la GLDF de 1894.

Les tentatives d'annexion et de "fusion forcée" du SCDF par le GODF n'ont d'ailleurs pas manqué au cours du 19e et du 20e siècle, tout le monde connait cette histoire.

Je tire donc de tout cela la conclusion suivante, mais je me trompe là aussi sans doute.

Le GODF, grande obédience maçonnique, considère – je crois à tort – qu'il est le seul en France à pouvoir dire ce que la franc-maçonnerie a été, est encore et devra être dans le futur.

Le caractère illusoire – presque irréel - d'un tel sentiment de supériorité, qui s'accompagne parfois d'une stupéfiante arrogance, n'échappe à personne, pas même je crois à ceux qui le vivent comme tel, de leur côté.

Et d'un autre côté, parmi ceux, nombreux, qui ne sont pas d'accord à ce sujet, peu nombreux sont ceux qui osent le dire, peut-être par fraternité 😁peut-être par stratégie, par indifférence ou pour mille autres raisons.

Mais je dis, et ça n'engage que moi, que le GODF n'a de leçons à donner à personne et en tout cas pas à la GLDF. Car si la GLDF n'a elle, de leçons à donner à personne, elle n'a aucune leçon à recevoir de quiconque. Pas même du GODF. Et pas non plus de ceux qui parlent fort et engueulent les autres depuis leur promontoire – toujours fraternellement … quoique .... la fraternité n'est pas toujours très perceptible -.

Il y aurait encore d'autres choses à dire mais franchement rompre des lances contre des ailes de moulins …. quand je vois fuser les insultes je laisse tomber ... la lance.

Tu peux donc continuer à rompre les tiennes, mais ce sera en vain.

J'ajoute que je pars dans quelques heures pour l'Amérique latine où nous allons fonder la CONFEDERATION PAN AMERICAINE des GRANDES LOGES UNIES de REAA et je n'ai pas encore fait mes bagages … je suis toujours en retard … je suis un type toujours en retard ….. c'est congénital, ma mère me le disait déjà ... 😬😁🤣

Mais j'ajoute, à l'attention de tes amis, que la GLDF se porte bien, merci.

Et le REAA aussi. Nul doute que ça les réjouira. Enfin je crois.

AMEN.

@ Direitos de autor assegurados. Publicação de Alain Graesel no Facebook. AQUI

Artigos relacionados

Grão-Mestre do GODF acusa Emmanuel Macron de não utilizar o secularismo

Le discours très politique et anti-Macron du Grand-Maître du Grand Orient de France. Au nom de tous les francs-maçons ?

#freemasonry