top of page

La franc-maçonnerie française sous l'Occupation allemande : une histoire de méfiance et d'hostilité


L'Occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale a été une période très difficile pour la franc-maçonnerie française.


Accusée par les Allemands et le régime de Vichy d'avoir entraîné la France dans la guerre, elle a été dissoute par le gouvernement de Vichy en 1940.


Dans une interview avec Patrice Gélinet pour son livre coécrit avec Anna Bauer, Nouvelle histoire des francs-maçons en France, Roger Dachez, historien de la franc-maçonnerie, explique que la méfiance et l'hostilité envers la franc-maçonnerie ont des racines profondes dans son histoire, qui remonte à plus de 200 ans.


Il explique que la franc-maçonnerie n'est pas une société secrète, car son existence a toujours été publique, mais plutôt une société à secret, avec des secrets fonctionnels qui permettent à son organisation de vivre en interne.


Ces secrets ont alimenté les fantasmes et les théories du complot autour de la franc-maçonnerie depuis son apparition en France au milieu du 18ème siècle.


La franc-maçonnerie a été attaquée dès son apparition en France, notamment par l'Église catholique, et a inquiété les pouvoirs publics en raison de sa composition principalement britannique et de sa naissance dans un pays protestant et de liberté religieuse.


Posts Relacionados

Ver tudo
bottom of page