top of page

Alain Graesel: - LES "JOURNÉES DE ROYAUMONT– PIERRE SIMON"

LES "JOURNÉES DE ROYAUMONT – PIERRE SIMON" de la GRANDE LOGE DE FRANCE, ÉDITION 2022.


J'ai eu l'honneur et le plaisir de présider la 51ème édition des "Journées de ROYAUMONT – Pierre SIMON" qui ont été créées en 1969 / 1970 lors de son premier mandat par le Grand Maître P. Simon (1925 – 2008).

Consacré au 3ème degré du REAA, des frères maîtres nombreux, de la GLDF, appelés à prendre des responsabilités dans leurs loges y ont assisté lors du week-end dernier dans la splendide Abbaye qui à soixante km au nord de Paris offre un exceptionnel écrin de verdure et de sérénité à cet exercice.

Plusieurs Frères ont traité les thèmes suivants, les interventions étant toujours suivies d'échanges :


"Hiram. Mythe ou légende ? Renaissance ou résurrection ?"

"Le Volume de la Loi sacrée. La Tradition et les engagements du maçon écossais"

"L'élévation au 3e degré, du Mot de passe au Relèvement"

"Des Constitutions de Bordeaux (1762) au Convent de Lausanne"

J'ai traité moi-même "La dimension métaphysique du 3ème degré"

Et une conférencière extérieure, directrice de recherches au CNRS, professeure attachée au département de philosophie de l’École Normale Supérieure-Ulm a traité "Le devenir des démocraties : les valeurs et les armes".

Les deux Journées ont été conclues par une allocution du Grand Maître de la GLDF.

Deux jours intenses de réflexion et de partage mais aussi de fraternité et de convivialité car l'hébergement et la restauration à l'abbaye sont à la hauteur du lieu.

Un nouveau rendez-vous est d'ores et déjà programmé pour 2023.

PHOTOS personnelles. Aucun droit.

Royaumont est un ancien monastère cistercien fondé par le roi Saint Louis en 1228. L'abbaye se développe puissamment jusqu'au 17ème siècle car les rois la favorisent par des legs et des privilèges. Jules Mazarin en a été Abbé de 1647 à 1650.

Elle est vendue comme bien national à la Révolution et devient un site industriel textile. Elle retrouve sa vocation religieuse de 1864 à 1905.


Elle est alors rachetée par Jules Goüin, et son petit-fils, industriel et mélomane, en ouvre les portes aux artistes et en fait un lieu de création musicale et culturelle.


Il la donne à la Fondation Royaumont qu'il a créée en 1964, qui assure depuis la gestion des lieux. L'édifice est classé aux monuments historiques depuis 1927 pour ses vestiges, et 1948 pour les bâtiments de l'abbaye et le parc.


@Alain Graesel



1 Comment

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Guest
Jun 21, 2022

Toutes nos félicitations.😍

Like
bottom of page