Buscar
  • My Fraternity

SOUTIEN DE LA GRANDE LOGE DE FRANCE À LA SITUATION DES FRANCS-MAÇONS ITALIENS


SOUTIEN DE LA GRANDE LOGE DE FRANCE À LA SITUATION DES FRANCS-MAÇONS ITALIENS

Paris, le 24 mai 2018

Soutien de la Grande Loge de France à la situation des Francs-maçons italiens

Luigi Di Maio, chef de file du Mouvement Cinq Etoiles qui s'apprête à gouverner avec la Ligue prévoit de présenter ce lundi son programme de gouvernement au Président Sergio Mattarella. Une annonce pour le moins étonnante a d’ores et déjà été formalisée dans le Code de déontologie des membres du gouvernement. Celui-ci précise notamment que:

« Ne peuvent faire partie du gouvernement les personnes qui appartiennent à la Franc-maçonnerie ou qui se trouvent en conflit d’intérêts avec la matière objet de la délégation. »

De telles dispositions ne sont pas conformes aux principes et aux valeurs de rassemblement qui sont au cœur des fondements de l’Union Européenne dont l’Italie est membre au même titre que la France. Cette approche sectaire du gouvernement est inquiétante car elle suggère d’autres formes d’attrition de la Démocratie en Italie en divisant et en refusant la diversité de l’autre dans la conduite des affaires de l’Etat. Cette page sombre qui s’ouvre rappelle que rien n’est jamais acquis.

Les femmes et les hommes, Sœurs et Frères pratiquant la Franc-maçonnerie, se reconnaissant dans un humanisme éclairé, ne sauraient être ainsi exclus des affaires de l’Etat, ne sauraient être ainsi empêchés de servir leur nation.

L’Italie fait partie de ces pays où la Franc-maçonnerie a joué un rôle majeur dans son histoire, en prenant une part active au mouvement carbonariste, premier jalon de l’unité italienne moderne.

La Grande Loge de France s’associe en Fraternité à tous les Francs-maçons italiens et les assure de son soutien, au nom des valeurs qu’elle défend et de sa devise : « Liberté – Egalité – Fraternité »

Philippe CHARUEL

Grand Maître

#freemasonry