top of page

Le Pouvoir du Serment Maçonnique : Engagements Profonds dans la Franc-Maçonnerie

Le Pouvoir du Serment Maçonnique : Un Engagement Profondément Réfléchi.


Dans le monde de la franc-maçonnerie en France, une question cruciale se pose : qu'est-ce qui fait de vous un maçon ? L'idéal serait le serment.


L'un des dialogues les plus répandus dans la culture maçonnique à travers le monde se trouve facilement dans la plupart des rituels consultés.


Cette réponse nous pousse à réfléchir et inspire grandement notre travail.


Trop souvent, nous disons et faisons des choses sans y prêter la moindre attention, une tendance que l'on peut également observer en franc-maçonnerie. Après avoir assisté à diverses initiations, il est intéressant de noter ce que nous négligeons en lisant ou en écoutant la liturgie.


Les opinions exprimées par mes frères lors des séances de formation consacrées à l'analyse du rituel du grade d'apprenti, ainsi que mes propres expériences, me permettent de formuler une prémisse : le doute est la seule chose dont nous ne pouvons pas douter.


Le mot d'honneur


Analyse du serment maçonnique Le mot d'honneur d'un homme restera toujours sa meilleure carte de visite. Comment avoir confiance en quelqu'un qui ne respecte pas ce qu'il promet, ce qu'il jure ?


Lorsque nous sommes proclamés maçons, nous contractons une série de responsabilités et d'engagements par le biais d'un serment.


Pour des raisons qui varient d'une personne à l'autre, il arrive que l'on ne réfléchisse pas pleinement à ce que l'on s'engage à faire. C'est pourquoi j'ai décidé de prêter une attention totale à ce qui est juré devant l'autel maçonnique.


Une analyse approfondie révèle trois obligations que l'apprenti doit respecter dans la liturgie du grade d'apprenti. La première concerne le silence absolu sur les secrets de l'ordre.


La deuxième porte sur l'engagement envers l'auto-amélioration.


La troisième obligation est de respecter la constitution de la Grande Loge, un engagement constant à travers le monde. Ces obligations sont faciles à déclarer et même à jurer, mais la manière dont nous les respectons diffère grandement.


Le Serment Maçonnique de l'Apprenti Il s'agit du premier serment prononcé par le maçon en formation. C'est un serment assez simple, mais d'une grande importance pour celui qui le fait.


Le serment maçonnique de l'apprenti est centré sur le secret de tout ce qui a été entendu ou vu dans une loge maçonnique, ainsi que sur le soutien constant aux frères maçons dans le besoin. C'est un serment aux implications profondes, et c'est ainsi qu'il doit être.


Le serment maçonnique de l'apprenti est une déclaration à tous les maçons présents dans l'assemblée, affirmant que le nouveau frère respectera non seulement les principes légaux de l'ordre, mais aussi ses idéaux les plus profonds.


Le récipiendaire de la franc-maçonnerie joue un rôle symbolique essentiel. Il est le candidat en cérémonie au sein de l'ordre et, en tant que tel, il a un engagement solennel à prendre.


Le Serment du Compagnon Maçon Le serment du compagnon maçon présente des différences subtiles par rapport au serment précédent (celui de l'apprenti maçon). Il est davantage axé sur la progression du membre au sein de l'ordre maçonnique.


Les sanctions en cas de non-respect du serment d'un compagnon maçon diffèrent de celles imposées au premier degré. Cela ne le rend cependant pas moins important.


Le serment du compagnon maçon est donc une déclaration liant le membre du second degré non seulement à la fraternité en général, mais aussi à ses pairs, maintenant qu'il a accès à de nouvelles connaissances au sein de l'ordre.


Que dit le rituel sur le serment maçonnique ?


Dans le rituel, le récipiendaire prête un serment qui lui impose une lourde responsabilité. Il jure de ne pas révéler les secrets de l'ordre, de venir en aide à ses frères dans la mesure de ses forces et de rester fidèle et chaste envers ses épouses, mères, sœurs et filles.


De plus, il est clairement averti des conséquences de la non-exécution de ce serment.


Ce sont des serments et des sanctions que le récipiendaire s'impose à lui-même.


Toutefois, la question demeure : que se passe-t-il en cas de non-respect de l'un de ces serments, par exemple en ne venant pas en aide autant que possible ?


C'est une question que nous préférons laisser ouverte, car il arrive que des personnes initiées en franc-maçonnerie ne respectent pas seulement leur serment, mais agissent même à l'encontre de celui-ci, peut-être par manque de conscience de ce qu'elles ont juré ou peut-être parce qu'elles ne sont pas, dès le départ, des hommes de parole engagés sur le chemin de la vertu.


コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page