top of page

Interdiction du Port de l'Abaya à l'École - La Décision du Ministre Gabriel Attal

Gabriel Attal peut-il décider d’interdire systématiquement le port de l’abaya à l’école ?


Le ministre de l’Education nationale a annoncé une interdiction généralisée de cette robe traditionnelle du Moyen-Orient portée par des élèves musulmanes, alors que seules les tenues manifestant ostensiblement une appartenance religieuse sont pour l’instant proscrites.


Gabriel Attal a «décidé qu’on ne pourrait plus porter d’abaya à l’école».


Le ministre de l’Education nationale en a fait l’annonce sur le plateau du 20 Heures de TF1, ce dimanche 27 août.


Une décision prise au nom de la laïcité, Attal expliquant que quand «vous rentrez dans une salle de classe, vous ne devez pas être capable d’identifier la religion des élèves en les regardant». Les propos du ministre suggèrent une volonté d’instaurer une interdiction généralisée :


«Il y a vraiment, sur cette question de l’abaya, […] une attente de règle claire au niveau national. Elle est donc donnée.» Lors de sa conférence de presse de rentrée, ce lundi, le locataire de la rue de Grenelle a encore répété que l’abaya, une longue robe traditionnelle portée par certaines élèves musulmanes, «n’a pas sa place dans nos écoles».

Sur X, anciennement Twitter, le professeur de droit public Serge Slama a dénoncé un coup de com’, affirmant qu’«à droit constant le ministre de l’Education ne peut interdire de manière générale ce vêtement mais uniquement s’il est porté avec une connotation religieuse. C’est nécessairement du cas par cas».


De plus, il est à noter que la décision de Gabriel Attal d'interdire le port de l'abaya à l'école a été favorablement accueillie par la franc-maçonnerie française et a également reçu le soutien de la population en général.


Le ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse, Gabriel Attal, ce lundi 28 août

0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page